Julie Carré et Marie-Claude Rioux Massothérapeutes

Comprendre et écouter son corps par le massage

anne détente, massage, Mieux-être Laisser un commentaire

Nous connaissons tous le grand bien-être que nous procure un massage, surtout en cette période d’isolement et d’anxiété. Mais connaissons-nous bien notre corps et est-ce que nous écoutons ce qu’il a à nous dire ? Deux massothérapeutes de Rimouski, Julie Carré et Marie-Claude Rioux, propriétaires de la Clinique-école Mamoüth, nous guident vers le plus beau des parcours : prendre soin de soi au cœur du quotidien en expérimentant le pouvoir et les bienfaits du toucher.

Actuellement, avec toute l’information disponible sur les médias sociaux, nous sommes sensibilisés sur l’importance de prendre soin de notre corps. Nous pensons bien nous connaître. Sommes-nous pour autant capables d’opérer quelques changements pour rétablir un certain équilibre entre notre désir profond de bien-être et nos actions ?

Pour ma part, mon réflexe est toujours de me fixer des buts trop difficiles à atteindre. C’est pour cette raison que j’aime ce que la Clinique-école Mamoüth propose : une approche adaptée aux réalités d’aujourd’hui et à la portée de tous.

Une même passion : la massothérapie

L’entreprise ouvrait ses portes le premier mars 2020 dans la grande et belle maison ancestrale située au 71 rue Évêché Ouest à Rimouski. Elle devait les refermer douze jours plus tard à la suite des premières mesures de confinement annoncées par la santé publique. Nous pouvons donc imaginer toutes les difficultés que les propriétaires de l’entreprise, Julie Carré et Marie-Claude Rioux ont dû traverser face à ce revirement de situation. Elles font partie de ces innombrables personnes qui ont vécu l’anxiété et la peur de voir leur rêve s’écrouler après y avoir mis tant d’énergie et d’espoir.

Mais, les deux femmes animées par une même passion, la massothérapie, ont en main un beau et grand projet qui se démarque. Toutes deux ont en commun une solide connaissance du corps humain et ont développé, au cours de leur parcours personnel respectif, un lien actif avec lui grâce au toucher. Ainsi, plus conscientes de leurs réactions corporelles face au stress, elles sont maintenant en mesure d’adopter une hygiène de vie plus saine et plus équilibrée.

C’est donc à partir de leur vécu et de la relation qu’elles ont développée avec leur corps que Julie et Marie-Claude ont axé leur vision d’entreprise. Ce qu’elles ont expérimenté, elles veulent maintenant le transmettre.

Nous voulons partager avec le plus grand nombre possible de l’information vulgarisée sur les bienfaits du toucher sur le corps humain.

Julie Carré et Marie-Claude Rioux qui pratiquent l'automassage
Julie Carré et Marie-Claude Rioux en séance d’automassage

Plateforme de formation virtuelle et automassage

À la suite de la fermeture de leur clinique, les deux femmes, motivées par leur vision, ont pris le taureau par les cornes et développé rapidement leur volet enseignement en ligne. Elles ont créé une plateforme de formation virtuelle afin de rendre disponibles, en tout temps, des séances guidées d’automassage et autres outils du mieux-être. Mais au-delà du contenu préenregistré, c’est toute une communauté vivante et inspirée qui peut connecter ensemble et se rassembler dans un groupe privé Facebook et sur Zoom. Lors de ces séances hebdomadaires en direct, cette communauté place le mieux-être au cœur de son quotidien.

Pourquoi ne pas faire quelques pas de plus et entrer dans une véritable démarche d’appropriation ? Nous considérons le massage comme un moment de détente, mais pourquoi ne serait-il pas également un moyen de mieux se connaître ?

C’est en prenant conscience de leurs zones de tension et de leurs mécanismes d’actions que Julie et Marie-Claude sont devenues les principales actrices de leur gestion du stress. Cette prise de conscience leur a permis de changer graduellement leurs habitudes de vie. La vision de leur entreprise est fondée sur cette expérience personnelle ainsi que sur leur approche centrée sur la relation entre les trois dimensions de l’être : le corps, les pensées et les émotions.

Nous voulons éveiller à la conscience et à la puissance du corps par les bienfaits du toucher

Cliquez sur la vidéo ci-dessous afin d’expérimenter, ici et maintenant, une courte introduction à l’automassage :

Introduction à l’automassage avec Marie-Claude Rioux

Espace massage en famille

Que ce soit en ligne, en clinique ou même en entreprise, la Clinique-école Mamoüth nous offre donc plusieurs alternatives pour bien prendre soin de nous en cette période troublée . Julie et Marie-Claude sont également entourées d’une grande équipe de thérapeutes en soins diversifiés.

Pour la suite, les deux propriétaires désirent développer leur espace famille. Aujourd’hui, plus que jamais, les jeunes pourraient bénéficier du toucher dans leur quotidien. Il est sain d’intégrer dans nos bulles familiales, des gestes adaptés, de façon à diminuer le stress et les tensions que vivent nos enfants. Ils le demandent de plus en plus et y sont très réceptifs.

Massage en famille !

Inutile de viser de grandes résolutions de vie quand nous n’avons qu’à laisser notre corps rétablir l’équilibre en nous. Il aime faire cela en douceur, soutenu et accompagné par des gestes simples, mais signifiants tels que l’automassage. Il connaît nos tensions et nos zones de fragilités. Il connaît aussi nos grandes forces. Alors, pourquoi le faire passer derrière tout le reste, comme s’il n’avait pas droit de parole en nous ? À la Clinique-école Mamoüth, le corps s’exprime.

Julie Carré massothérapeute
Julie Carrée massothérapeute copropriétaire Clinique-école Mamoüth
Salle de massage
Espace Julie
Marie-Claude Rioux massothérapeute copropriétaire Clinique-école Mamoüth
Salle de massage
Espace Marie-Claude

Pour joindre l’équipe, cliquez sur les liens ci-dessous :

Clinique-école Mamoüth

[email protected]

https://www.facebook.com/cliniquemamouth/

Espace virtuel :

Anne Pichette, rédactrice et éditrice magazine Pause-Vie

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *